ReExister

Objet de l'association

L'association a pour but d’accompagner la conception, la production et l’exploitation de projets multi/inter/trans-disciplinaires de résistance. Prendre soin des artistes engagés et de leurs approches sensibles au quotidien, dans des démarches fragiles et incertains mais authéntiques pour qu’ils puissent nous livrer leurs oeuvres, au quotidien, en s'appuyant sur plusieurs moyens d'action : − appuyer la production de tous genres d’oeuvres engagés − publier des ouvrages inachevés ou méconnus − développer un appareil critique grâce au regard engagé − préserver et valoriser la production pendant la nouvelle résistance − ouvrir le regard aux disciplines multiples

Court historique

L’Association ReEXISTER a pris ce TITRE le 13 novembre 2015, lors des attentats de Paris. Jusqu’à ce moment là, l’association s’était occupée de projets socio-culturels, pluridisciplinaires et multilingues, mais le fait provoqué par ces événements nous a poussé à changer de titre et ajouter à l’objet de l’Association le côté engagé, la valorisation de projets en difficulté et de productions fragiles. Je venais d’écrire un film sur un texte de l’écrivain Erri DE LUCA et c’est lui qui m’a suggéré d’appeler l’Association avec ce mot qui est le fruit du métissage entre Renaissance et Résistance. Les projets plus importants que nous avons soutenus : - Spectacle « On dit qu’au delà des mers… », avec Joséphine LAZZARINO et Nora IDIR ; - La recherche en Méditerranée : « Passeurs de guérison », à la rencontre de guérisseurs traditionnels ; - Spectacle pour enfants : « Fifi et Nina », une poupée et une marionnette se retrouvent en rêve pour chanter ensemble… ; - Accompagnement du projet de film « A perdita d’occhio (A perte de vue) », de Morena CAMPANI, un voyage au Japon à la recherche de Aïda, l’espace des possibles ; - Accompagnement à la production du film « Musique de chambre, la musicothérapie au chevet », de Morena CAMPANI, sur le travail de Joséphine LAZZARINO à l’hôpital des enfants malade Necker de Paris ; - Atelier Théâtre avec les Foyer Plein Ciel (adultes en difficultés psychiatrique) et production du spectacle « L’épouvantail », de Morena CAMPANI - Fondation de l’Université Populaire TRANS-IRE qui s’occupe de rituels de passage, dédiée à Ernesto De Martino et Diego Carpitella

Activités

Socio-culturel, créations engagées, soutien et accompagnement de productions fragiles...

 

Projets en cours

TRANS-IRE, Université Populaire : événement de JANVIER 2021 (21, 22, 23 et 24 janvier).

Contacts

reexister@gmail.com

Italia in Rete - Réseau associatif franco-italien

Association loi 1901 

c/o Tour de Babel 10 rue du Roi de Sicile - 75004 Paris

Mail : forum@associazioni-italiane.org

• Mentions légales